Délai de fabrication : 15 jours ouvrés maximum - Livraison gratuite en mondial relay à partir de 100€ d'achats
Remise en main propre possible à Poitiers : me contacter avant de passer commande

Choisir l'éducation
Bienveillante
Et positive

Choisir l'éducation
bienveillante
et positive

Pourquoi éduquer son chien ?

Vous avez sûrement déjà entendu quelqu’un vous donner des conseils pour votre chien ? Qu’ils soient avisés ou complètement farfelus, tout le monde a son avis à donner à propos de leur éducation! Parfois on les écoute, parce qu’ils viennent de personnes qui ont des chiens. Mais cela ne signifie pourtant pas qu’ils les comprennent. Bref, on s’y perd, et nos amis canidés pâtissent de ces incohérences, ainsi que du manque de connaissance de leur nature profonde. La vie qu’on leur offre de nos jours est souvent inadaptée à leur espèce.

Alors se tourner vers un éducateur canin quand on accueille un toutou, cela pourrait vous donner un sacré coup de patte ! Que ce soit pour apprendre à comprendre votre chien, parce que vous vous sentez dépassé, ou pour répondre à toutes vos questions sur cette espèce différente de vous, ou être cohérent avec lui… Toutes les raisons sont bonnes pour demander de l’aide à un professionnel, et plus on le fait tôt, mieux c’est. Dès son arrivée c’est l’idéal, car il vaut mieux prévenir que guérir.

Parmi ces professionnels, il existe différentes « écoles ». Vous pourrez rencontrer quelqu’un avec une vision de l’éducation « traditionnelle » ou « bienveillante » pour rester simple. La grande différence est que la première reste sur des acquis qui ont été réfutés depuis longtemps (dominance, hiérarchie, chef de meute, autorité, comportements du loup). La seconde repose sur la compréhension du chien grâce à l’observation, l’éthologie et cherche à évoluer constamment. Il y a aujourd’hui de nombreuses études scientifiques qui nous aident à mieux comprendre le chien pour pouvoir adapter notre comportement vis-à-vis d’eux.

Vous l’aurez compris, ce que je propose sur Un Pas vers mon Chien va de pair avec cette éducation respectueuse et positive. Une bonne éducation passe aussi par un matériel adapté au chien, pour son confort, son bien-être, et une réponse à ses besoins. 

16022020-IMG_0291

Pourquoi éduquer son chien ?

Vous avez sûrement déjà entendu quelqu’un vous donner des conseils pour votre chien ? Qu’ils soient avisés ou complètement farfelus, tout le monde a son avis à donner à propos de leur éducation! Parfois on les écoute, parce qu’ils viennent de personnes qui ont des chiens. Mais cela ne signifie pourtant pas qu’ils les comprennent. Bref, on s’y perd, et nos amis canidés pâtissent de ces incohérences, ainsi que du manque de connaissance de leur nature profonde. La vie qu’on leur offre de nos jours est souvent inadaptée à leur espèce.

Alors se tourner vers un éducateur canin quand on accueille un toutou, cela pourrait vous donner un sacré coup de patte ! Que ce soit pour apprendre à comprendre votre chien, parce que vous vous sentez dépassé, ou pour répondre à toutes vos questions sur cette espèce différente de vous, ou être cohérent avec lui… Toutes les raisons sont bonnes pour demander de l’aide à un professionnel, et plus on le fait tôt, mieux c’est. Dès son arrivée c’est l’idéal, car il vaut mieux prévenir que guérir.

Parmi ces professionnels, il existe différentes « écoles ». Vous pourrez rencontrer quelqu’un avec une vision de l’éducation « traditionnelle » ou « bienveillante » pour rester simple. La grande différence est que la première reste sur des acquis qui ont été réfutés depuis longtemps (dominance, hiérarchie, chef de meute, autorité, comportements du loup). La seconde repose sur la compréhension du chien grâce à l’observation, l’éthologie et cherche à évoluer constamment. Il y a aujourd’hui de nombreuses études scientifiques qui nous aident à mieux comprendre le chien pour pouvoir adapter notre comportement vis-à-vis d’eux.

Vous l’aurez compris, ce que je propose sur Un Pas vers mon Chien va de pair avec cette éducation respectueuse et positive. Une bonne éducation passe aussi par un matériel adapté au chien, pour son confort, son bien-être, et une réponse à ses besoins. 

16022020-IMG_0291

Bienveillant, positif,
Qu'est ce que ça signifie ?

d'abord, éducation bienveillante c'est quoi ?

  •  c’est apprendre à comprendre l’autre. Pour savoir ce que votre chien vous dit, il faut connaître son langage ! Voir la subtilité de leur communication vous aidera à construire une relation durable basée sur l’échange et le respect de l’autre. Les chiens, pour leur part, ont appris à déchiffrer nos mimiques faciales, nos postures de corps, nos intonations de voix, alors servons nous-en pour instaurer un échange plus fluide et cohérent.
  • c’est aussi accepter d’avoir un être à part entière en face de soi, avec ses émotions, ses envies, ses choix, ses besoins… Et de l’aider à évoluer en prenant en compte son tempérament, pas simplement en faisant des raccourcis qui se basent sur sa race, sa taille ou bien son sexe. C’est aussi pouvoir penser que l’on aura peut-être jamais le chien que l’on souhaitait, ne pas vouloir le modeler à son image à tout prix si c’est trop demander à l’individu en question.
  • c’est également connaître et combler les besoins de nos chiens. Aussi proches soient-ils de nous, ils ont leur propre monde qui part du plaisir de se rouler dans une charogne à la délectation d’une odeur infime en passant par le besoin de côtoyer des congénères ou de poursuivre un lapin dans son terrier… Cela ne veut pas dire que les chiens ne sont pas capables de s’adapter à nos vies, mais qu’il faut leur laisser le temps d’être « juste» eux-mêmes par moment.
  • c’est en outre se remettre en question. Si une situation n’évolue pas, d’abord comprendre pourquoi, se demander si notre communication est assez claire pour le chien. Il faut pouvoir se dire que l’on a fait des erreurs, et avancer en sachant ça, pour ne pas recommencer et faire mieux.
  • c’est concilier la vie des chiens et des humains. Lorsque les besoins de nos chiens sont remplis, nous pouvons leur demander de s’adapter à la vie que nous leur proposons. Vivre en ville, rester seul plusieurs heures, marcher au bout d’une laisse, ne sont pas des choses innées pour eux ! Une bonne socialisation des chiots et des apprentissages utiles feront qu’ils s’adapteront plus facilement à la nouveauté en étant adulte.
  • enfin, c’est prendre du plaisir ! Etre acteur du bien être de son chien et le voir vivre en étant bien dans ses pattes n’a pas de prix. Passer des moments simples avec lui, emplis de partage et de compréhension vous fera apprécier cette relation si particulière que l’on peut avoir avec un chien.

Et positif alors ?

Pour le côté un peu plus technique, voilà des explications sur les principes de l’éducation positive. Elle est basée sur le Renforcement positif, et la Punition négative. Plus simplement, on donne une récompense, qui est agréable pour ce chien, dans ce lieu, à ce moment (une caresse, une félicitation, une friandise), ou on retire quelque chose d’agréable. A l’inverse, l’éducation coercitive se base sur la Punition positive (on donne quelque chose de désagréable), à un Renforcement négatif (retirer ce qui est désagréable). Par exemple, en éducation positive, pour la marche en laisse on récompense en avançant quand le chien ne tire pas (R+), et en s’arrêtant quand il tire (P-). En éducation coercitive, si le chien tire, on donnera une saccade sur la laisse, causant une douleur (P+), ou on criera. S’il ne tire plus, la douleur et les cris s’arrêteront (R-).

Bienveillant, positif,
Qu'est ce que ça signifie ?

d'abord, éducation bienveillante c'est quoi ?

  •  c’est apprendre à comprendre l’autre. Pour savoir ce que votre chien vous dit, il faut connaître son langage ! Voir la subtilité de leur communication vous aidera à construire une relation durable basée sur l’échange et le respect de l’autre. Les chiens, pour leur part, ont appris à déchiffrer nos mimiques faciales, nos postures de corps, nos intonations de voix, alors servons nous-en pour instaurer un échange plus fluide et cohérent.
  • c’est aussi accepter d’avoir un être à part entière en face de soi, avec ses émotions, ses envies, ses choix, ses besoins… Et de l’aider à évoluer en prenant en compte son tempérament, pas simplement en faisant des raccourcis qui se basent sur sa race, sa taille ou bien son sexe. C’est aussi pouvoir penser que l’on aura peut-être jamais le chien que l’on souhaitait, ne pas vouloir le modeler à son image à tout prix si c’est trop demander à l’individu en question.
  • c’est également connaître et combler les besoins de nos chiens. Aussi proches soient-ils de nous, ils ont leur propre monde qui part du plaisir de se rouler dans une charogne à la délectation d’une odeur infime en passant par le besoin de côtoyer des congénères ou de poursuivre un lapin dans son terrier… Cela ne veut pas dire que les chiens ne sont pas capables de s’adapter à nos vies, mais qu’il faut leur laisser le temps d’être « juste» eux-mêmes par moment.
  • c’est en outre se remettre en question. Si une situation n’évolue pas, d’abord comprendre pourquoi, se demander si notre communication est assez claire pour le chien. Il faut pouvoir se dire que l’on a fait des erreurs, et avancer en sachant ça, pour ne pas recommencer et faire mieux.
  • c’est concilier la vie des chiens et des humains. Lorsque les besoins de nos chiens sont remplis, nous pouvons leur demander de s’adapter à la vie que nous leur proposons. Vivre en ville, rester seul plusieurs heures, marcher au bout d’une laisse, ne sont pas des choses innées pour eux ! Une bonne socialisation des chiots et des apprentissages utiles feront qu’ils s’adapteront plus facilement à la nouveauté en étant adulte.
  • enfin, c’est prendre du plaisir ! Etre acteur du bien être de son chien et le voir vivre en étant bien dans ses pattes n’a pas de prix. Passer des moments simples avec lui, emplis de partage et de compréhension vous fera apprécier cette relation si particulière que l’on peut avoir avec un chien.

Et positif alors ?

Pour le côté un peu plus technique, voilà des explications sur les principes de l’éducation positive. Elle est basée sur le Renforcement positif, et la Punition négative. Plus simplement, on donne une récompense, qui est agréable pour ce chien, dans ce lieu, à ce moment (une caresse, une félicitation, une friandise), ou on retire quelque chose d’agréable. A l’inverse, l’éducation coercitive se base sur la Punition positive (on donne quelque chose de désagréable), à un Renforcement négatif (retirer ce qui est désagréable). Par exemple, en éducation positive, pour la marche en laisse on récompense en avançant quand le chien ne tire pas (R+), et en s’arrêtant quand il tire (P-). En éducation coercitive, si le chien tire, on donnera une saccade sur la laisse, causant une douleur (P+), ou on criera. S’il ne tire plus, la douleur et les cris s’arrêteront (R-).

une boutique adaptée à cette éducation

Vous connaissez maintenant ma vision du monde canin ! C’est pourquoi sur ce site vous trouverez les coordonnées de partenaires en éducation bienveillante qui pourront vous aider dans votre relation avec les chiens. 

C’est également pourquoi ma boutique vous apportera des accessoires respectueux du chien, qui sont parfois nécessaires en éducation et rééducation, ou juste pour faire plaisir à votre loulou ! Vous pourrez lui proposer, entre autre, des activités mentales enrichissantes et masticatoires qui le feront cogiter et qui participeront à son bien-être. Les longes sont fabriquées à la demande, avec les dimensions qui conviennent à votre chien, pour qu’il puisse assouvir ses besoins exploratoires même en étant attaché. 

une boutique adaptée à cette éducation

Vous connaissez maintenant ma vision du monde canin ! C’est pourquoi sur ce site vous trouverez les coordonnées de partenaires en éducation bienveillante qui pourront vous aider dans votre relation avec les chiens. 

C’est également pourquoi ma boutique vous apportera des accessoires respectueux du chien, qui sont parfois nécessaires en éducation et rééducation, ou juste pour faire plaisir à votre loulou ! Vous pourrez lui proposer, entre autre, des activités mentales enrichissantes et masticatoires qui le feront cogiter et qui participeront à son bien-être. Les longes sont fabriquées à la demande, avec les dimensions qui conviennent à votre chien, pour qu’il puisse assouvir ses besoins exploratoires même en étant attaché.